Cette année, l’association Colors Sitges Link a proposé son lauréat pour recevoir la 3e édition du prix Pepito Zamora lors de la Nit de Premis Sitges, qui se tiendra le jeudi 24 novembre, au théâtre du Casino Prado Suburense.

JOSEP MARIA ROSSELLÓ I VIRGILI, lauréat de la 3e édition du prix Pepito Zamora

L’artiste, peintre, dessinateur et designer de Tarragone, Josep Maria Rosselló i Virgili, a reçu le prix honorifique en reconnaissance de sa lutte et de sa défense des valeurs du collectif LGTBIQ+.

Rosselló a travaillé dans divers domaines artistiques, tels que la musique et la littérature. L’un de ses traits les plus distinctifs a été ses tableaux vivants de grand format avec divers groupes musicaux.

Sa disponibilité et sa connaissance approfondie de la culture populaire de Sitges l’ont amené à réaliser des programmes graphiques et audiovisuels pour la Festa Major, des concerts de jazz et diverses collaborations avec l’association Colors Sitges Link, comme la lithographie qui représente ce prix: On était gay et on ne le savait pas.

Il est l’un des principaux chercheurs de l’histoire alternative de Sitges (histoire queer), et a vécu plusieurs des expériences les plus pénibles du collectif LGTBI.

En 1971, Josep Maria Rosselló rencontre Pepito Zamora.

En raison du manque de temps, les organisateurs de l’événement lui ont demandé d’être bref dans son discours lorsqu’il a reçu le prix. Rosselló a respecté les quelques minutes qui lui ont été accordées. Et comme il devait être bref, avec le sourire, Rosselló a coupé son texte en plusieurs morceaux, une fois qu’il a terminé et jeté les papiers sur la scène.

Nous reproduisons ici l’intégralité de son texte.