L’étude pilote de dépistage de l’hépatite C du samedi 30 avril à Sitges a encore une fois été un succès.

Le Département de Santé de la Mairie de Sitges, l’Agence de Santé Publique de Catalogne, le service d’Hépatologie de l’Hôpital Universitaire Valle de Hebrón​ et les départements de Médecine Digestive et Interne de l’Hospital Sant Camils, en plus du financement par la bourse offerte par Gilead Sciences, et parrainé par la Société espagnole pour l’étude du foie (AEEH ) , ce samedi, un dépistage massif de l’hépatite C a été effectué, profitant du Bear Sitges Weekend.

Vingt et un bénévoles de notre association, Colours Sitges Link, et plus d’une douzaine de l’hôpital Sant Camil ont participé à l’événement, apportant leur soutien aux tentes installées devant la plage de Balmins et sur le Passeig de la Ribera, en face de la rue Bonaire, dans laquelle 233 tests d’hépatite C ont été effectués. De plus, ils ont parcouru les rues les plus fréquentées pour informer de l’étude massive et ont accompagné de nombreuses parties intéressées à la fois dans les tentes et à notre siège, où 6 autres volontaires ont effectué 40 tests de dépistage du VIH et de la syphilis tout au long de la journée, de 11 heures du matin jusqu’à 9 heures du soir.

Grâce au travail des volontaires, il a été possible de réaliser avec succès tant de tests qui, en plus, ont été très bien accueillis par les participants, dont la grande majorité sont des HSH. C’est dans des actions aussi importantes que celle-ci que l’on peut apprécier sans équivoque le travail louable des bénévoles, toujours aussi nécessaire.

Merci à tous les participants qui étaient au pied du canyon, donnant de leur temps un samedi.

L’objectif de l’étude est d’identifier les populations vulnérables à l’hépatite C. L’idée est de répéter le dépistage volontaire des adultes, qui participent aux principales fêtes de loisirs de Sitges tout au long de cette année 2022 : Sitges Gay Pride (du 8 au 12 juin) ; Semaine internationale des ours de Sitges (du 2 au 11 septembre). L’objectif est d’effectuer le test de l’hépatite C sur 1 800 volontaires.

L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a indiqué comme l’un de ses objectifs l’élimination de l’hépatite C d’ici 2030. Cela nécessitera une action multidisciplinaire et l’identification de l’hépatite C dans les populations les plus prévalentes.